(819) 542-1097 | info@svrehoboth.org
Mission Rehoboth Internationale Source de Vie - la Mission - Pasteur Mathieu Baga
Le Pasteur Dr. Mathieu Baga Pingwindé a vu le jour à Boura dans la province du Zoundwéogo au Burkina Faso. Issu d'une famille chrétienne, il a fréquenté l'Église de la Mission Apostolique jusqu'en 1993. C'est au sein de cette église qu'il a accepté le Seigneur Jésus comme son Seigneur et Sauveur, qu'il a reçu le baptême d'eau et le baptême dans le Saint-Esprit. Le Pasteur Hamado Sakandé fut son premier Pasteur, mais c'est surtout le Pasteur Denis Dipama qui s'est occupé de son encadrement spirituel. L'implication de Mathieu dans le service de Dieu a commencé au sein de l'église locale de Cissin de la Mission Apostolique à Ouagadougou. Sous la direction du Pasteur Paul Kaboré et du Pasteur Lambert Sakandé, il a occupé le poste de Secrétaire général dans le département de la jeunesse tout en participant aux activités de la chorale, et il s'est aussi impliqué dans l'encadrement des enfants comme Moniteur de l'école du Dimanche.

En 1993, le serviteur de Dieu a rejoint le Centre International d'Évangélisation (CIE) du Pasteur Mamadou Karambiri. Très rapidement, il s'est rendu actif dans l'église en intégrant la chorale et par la suite le groupe d'évangélisation individuelle. Enseignant de formation, le Pasteur a été affecté à Gaoua en 1996 pour raison de service. Là, il a commencé à s'impliquer davantage dans le service du Seigneur, notamment dans la prédication et l'évangélisation au côté du Pasteur Ibrahim Zongo. En 1999, il a été affecté de nouveau, cette fois à Tikaré.

Pendant le séminaire "Arbre de vie" de 1995, au moment de la prière le dernier jour (c'était un samedi), Mathieu a reçu l'appel du Seigneur Jésus pour Le servir. Bien que l'appel fût clair à son niveau, il n'en a parlé à personne, et il a préféré faire la sourde oreille et refusé cet appel pour plusieurs raisons. Premièrement, il avait son idée à propos du service de Dieu et des serviteurs de Dieu, idée façonnée par son éducation par un Pasteur, et cette tâche ne lui paraissait pas noble. Deuxièmement, il était déjà engagé dans une « carrière » politique dans un parti de la place au sein duquel il était admis dans le comité central comme responsable et représentant des étudiants. Ses objectifs politiques primaient alors sur tout. En 1998, l'appel à servir le Seigneur fut réitéré, et cette fois-ci c’était plus sérieux que la première fois. Pendant trois jours, le Pasteur n'a pas connu la paix. C'est alors suite à cet appel suivi d'avertissements qu'il a rencontré les responsables de l'église pour leur faire part de ce que le Seigneur lui avait confié. A travers les conseils du Pasteur Gilbert Kaboré, Mathieu a finalement pu se lancer dans l' « aventure » de servir Dieu. C'est ainsi qu'en 1999, il a commencé une Cellule de prière qui est devenue par la suite l'église du CIE de Tikaré. Le Seigneur a confirmé l'appel de son serviteur au ministère par des conversions authentiques, des miracles, des guérisons et des prodiges (Matthieu 10:7-8). La révélation de la Parole communiquée a transformé littéralement la vie d'hommes et de femmes, et l'impact peut encore être vu de nos jours. Tikaré s'est ainsi avéré être le terrain de formation spirituelle du Pasteur. C'est là qu'il a été moulé par le Saint-Esprit dans le moule du Seigneur Jésus.

Le Pasteur Mathieu a œuvré en tant qu'ouvrier et prédicateur laïc, annonçant partout où il allait la repentance et la conversion à Dieu par la pratique d’œuvres dignes de la repentance (Matthieu 28:18-20, Marc 16:15-16, Actes 26:20). En 2001, il s'est impliqué dans l'ouverture d'une église annexe à Gonga, un village éloigné de 8 km environ de Tikaré. L'opposition à l'Évangile dans ce village a forgé en lui la conviction que le Dieu qu'il sert est Tout-Puissant et que rien ne résiste à Sa volonté (Jérémie 32:27, Esaïe 55:10-11, Apocalypse 4:8). Aujourd'hui le Seigneur a fait grâce et une église est établie dans le village. Après Tikaré, l'homme de Dieu est allé à Koudougou pour une formation professionnelle en 2004, et c'est là à Koudougou que le Seigneur s'est révélé à lui pour lui dire qu'Il l'envoyait au Canada. Celà se concrétisa en 2006.

Arrivé au Canada, le Pasteur n'a pas tardé à s'impliquer dans l'œuvre de Dieu au sein d'une Cellule de prière qui rassemblait des chrétiens de différentes églises de Sherbrooke. En octobre 2008, il a eu une révélation selon laquelle le Seigneur voulait l'amener à commencer quelque chose de différent, ceci en accord avec une vision qu'il croit avoir reçu du Seigneur en 2007 qui l'engageait dans un nouveau champ spirituel. C'est alors qu'avec son épouse, la sœur Lydie, ils sont entrés dans la prière et le jeûne afin de ne pas travailler en vain et de s'assurer qu'ils sont dans la bonne direction. Dans la prière, l'homme de Dieu a demandé à l'Éternel de parler à des personnes qui ne le connaissent pas ou qui le connaissent afin qu'ils puissent confirmer ce que le Seigneur lui avait révélé, et le Seigneur a été fidèle et l'a fait au travers de cinq personnes de différents continents et de différentes races qui ont déclaré avoir reçu du Seigneur qu'Il l'engageait dans un nouveau champ spirituel. C'est ainsi que la Mission Rehoboth Internationale / Source de Vie a vu le jour le 5 octobre 2008.

Sur le plan familial, Le Pasteur Mathieu est marié à la sœur Lydie depuis le 10 novembre 2001, et ensemble ils sont parents de 4 filles : Grâce, Victoria, Eunice et Gloria. Sur le plan universitaire, il est titulaire d'un Doctorat en Sciences de l'Éducation de l'Université de Sherbrooke. Il est un spécialiste de la didactique de l'histoire, de l'intégration des technologies de l'information et de la communication (TIC) en support à l'apprentissage et l'enseignement, et de l'éducation à la citoyenneté.